En ouverture de la 5e journée de Ligue 1, l’Union Sportive des Forces Armées et de Sécurité (Usfas) avait mis la pression sur le Djoliba et l’AS Réal de Bamako en s’emparant provisoirement de la tête du groupe (B) suite à sa victoire aux dépens du Débo Club de Mopti (3-0) . Le lendemain, l’AS Réal a écarté la menace des militaires en atomisant l’ASB sur le score sans appel de 4 buts à 0 reprenant du coup les commandes au Djoliba AC, accroché au même moment à Kita par l’Union Sportive du Cercle de Kita (1-1). L’on se rappellera que depuis leur défaite de 2-1 face au Djoliba AC, les Scorpions se montrent impitoyables. Et c’est le promu USC Kita qui a reçu la première gifle avec cinglant 3-0 infligé lors de la précédente journée. Crédité de 10 unités, le Réal de Bamako(10points, +9) mène la danse dans la poule B devant l’AS Bakaridjan (10points, +3), courte victorieuse du Mamahira AC (0-1) à Kati. Large vainqueur de l’AS Police (4-0), les Centristes du CSK remontent à la 8e place derrière le Djoliba (9points, +2) qui chipe la 3e place à l’Usfas grâce au résultat de leur confrontation directe. Onze Créateurs seul devant Dans la poule A, les Onze Créateurs de Niaréla (11points) , grâce au succès de 1 but à 0 en déplacement à Mopti devant le Sabana sont seuls leaders. Comme les Créateurs, le Club Olympique de Bamako s’est également imposé à Koulikoro (1-3) face au CS Dougouwolofila. Longtemps dans la traîne, l’ASOM compte désormais 6 points après avoir dominé le Nianan de Koulikoro en ouverture de la journée. Quant au dernier match de poule, il opposera le Stade malien de Bamako au LC BA le samedi 23 avril prochain. Une fois n'est pas coutule, l'Avenir de Tombouctou ne s'est pas présenté face à l'US Bougouni qui le match sur tapis vert.

FOOTMALI